Réception et restitution d’un véhicule : comment ça se passe ?

Les factures peuvent parfois gonfler lors de la restitution d’un véhicule de location. Rayures, retard, contravention… les raisons de litiges avec les entreprises de location de voiture sont nombreuses. Si les règles de prise en charge peuvent varier d’un loueur à l’autre, les points à veiller sont toujours les mêmes. Voici quelques points qui vous aideront à éviter toute mauvaise surprise.

À la réception d’un véhicule de location

À la réception d’un véhicule de location, n’oubliez pas de vérifier l’état général de la voiture, à l’intérieur comme à l’extérieur, et ce en présence du loueur. Une fois les vérifications faites, n’hésitez pas à mentionner toutes les imperfections constatées sur la voiture dans le contrat de location (feux cassés, pneus abîmés…). Si vous ne le faites pas, le loueur pourra vous réclamer de payer des dégâts dont vous n’êtes pas responsable à la restitution du véhicule. Autre point à ne pas négliger : le niveau d’essence et le kilométrage de départ. Il doit être similaire à celui indiqué sur le contrat. En règle générale, il faut verser un dépôt de garantie lors de la réception des clefs. Le plus souvent, son montant équivaut au montant de la franchise. Généralement, cette somme est approvisionnée sur votre carte bancaire et ne sera vraiment débitée qu’en cas de dégât. Si vous avez l’intention de louer une voiture, la sélection de voitures à Nice ne manque pas sur Geta round (Drivy).

À la restitution d’un véhicule de location

Avant la restitution d’un véhicule de location, il ne faut pas oublier de faire le plein d’essence. Dans le cas contraire, la société de location de voiture chargera elle-même le réservoir. Attention à la facture dans ce cas, car elle mettra son propre prix. Il est aussi possible de payer à l’avance le plein du véhicule à un tarif très abordable. Ce système permet d’éviter de s’occuper du carburant lors de la restitution. Pensez également à restituer le véhicule au moment convenu pour éviter une demi-journée ou même une journée en plus que le loueur compte dans la facture.

Les litiges les plus courants lors de la location de véhicule

Il arrive parfois que le modèle de voiture gardé en réserve ne soit pas disponible. C’est d’ailleurs l’un des litiges les plus courants lors de la location de véhicule. Dans un tel cas, vous avez le droit d’exiger un autre modèle sans majoration de tarif, même s’il s’agit d’un modèle de catégorie supérieure. L’absence d’état des lieux de véhicule de location constitue également l’un des litiges les plus courants. Vous devez exiger un état des lieux avant la remise de la voiture et à la restitution du véhicule afin de vous assurer contre toute accusation de dommage lié à celle-ci.

L’autopartage : quel est son effet sur les émissions de CO2 ?