L’autopartage : quel est son effet sur les émissions de CO2 ?

L’autopartage est un nouveau mode de déplacement qui tend à devenir une alternative à l’achat de voiture. C’est un système qui consiste à mettre en commun une flotte de voitures au profit d’abonnés. Ainsi, le service d’autopartage offre à la disposition d’un groupe d’utilisateurs un ou plusieurs véhicules de manière occasionnelle. L’autopartage peut aussi s’opérer entre particuliers comme les voisins ou les collègues de travail. Découvrez dans notre article les atouts de ce service par rapport aux émissions de CO2.

 Réduire les voitures en circulation

Le service d’autopartage offre de nombreux avantages. Ce qui nous intéresse particulièrement, c’est son effet sur les émissions polluantes sans parler de ses avantages sur le plan financier. Le concept d’autopartage présente un atout environnemental non-négligeable. Le système a pour objectif principal de réduire l’utilisation de voitures. Une voiture partagée peut se substituer à 3 à 8 voitures privées.
Par conséquent, l’autopartage est une solution efficace pour économiser 1,2 tonnes de CO2 pour chaque utilisateur. Ainsi, le développement de l’utilisation des voitures partagée permet de réduire plus de la moitié des émissions polluantes.L’optimisation du nombre de voitures en circulation reste l’avantage la plus importante. Elle est considérée aussi comme une solution à la circulation congestionnée et en même temps pour réduire les embouteillages.

Une alternative à l’achat d’une voiture

La mise en place de ce système vise à lutter contre la pollution . Les pouvoirs publics mettent en place des dispositifs pour favoriser le développement de ce service. Il en est ainsi du label autopartage qui donne accès aux places de stationnement réservées aux voitures labellisées. Les experts sur l’environnement et l’écologie nous révèlent que le système arrive à libérer huit places de stationnement de voirie.
Vu l’empreinte écologique de la fabrication de voitures, l’autopartage peut bien réussir à réduire la demande de véhicule neuf et en même temps diminuer l’impact environnemental de la fabrication des véhicules.

Des voitures électriques partagées moins polluantes

Actuellement, les organismes d’autopartage proposent à leurs usagers des véhicules électriques. Les véhicules électriques partagées sont moins polluants et contribuent grandement à la mise en place d’une mobilité décarbonée. Réputées pour son atout écologique, les voitures électriques émettent moins de gaz à effet de serre que les voitures diesel et essence. L’utilisation des voitures électriques en autopartage est également un moyen d’optimiser la distribution de l’énergie.
Toutefois, pour la fabrication des véhicules électriques, les émissions polluantes sont plus importantes. Ainsi, les avantages environnementaux des voitures électriques se trouvent dans son utilisation.

Réception et restitution d’un véhicule : comment ça se passe ?